Fédération PCF 47 du Lot-et-Garonne

Fédération PCF 47 du Lot-et-Garonne
Accueil
 
 
 
 

 

Comme tous les jeudis  de la semaine, les jeunes Communistes du pays d’Aix étaient regroupées dans leurs locaux afin d’assister à leur projection débat hebdomadaire.  Sauf que ce jeudi 23 octobre rien ne va se dérouler comme prévu. En effet, durant la soirée des militants du groupe fasciste et royaliste « action française » ont pénétré dans les locaux de la section du PCF du pays d’Aix. Comme aux heures les plus sombres de notre histoire cette irruption haineuse était accompagnée des cris sinistres « à bas à bas la république ! vive l’action française »

Les militants d’extrême droite ont souillé le hall d’entrée d’autocollant de la « jeunesse nationaliste » et du GUD (pseudo syndicat étudiant). Les jeunes Communistes présents ont reçu des coups de poings et des jets de canettes de bière. Des dégradations matérielles ont également eu lieu.

Encore une fois les jeunes communistes ont fait preuve de beaucoup de sang froid. Refusant de céder aux provocations ils ont évités l’affrontement physique. 

Malheureusement cette attaque fait suite à une longue suite de tentatives d’atteinte à l’intégrité des locaux de la fédération du PCF.

A travers cette agression de militants Communistes les fascistes nouvelles générations tentent d’atteindre les valeurs d’égalité, de justice, de solidarité et d’humanité que nous défendons. Ce sont des valeurs que ces héritiers de Pétain vomissent au quotidien. 

Les jeunes communistes du Lot et Garonne apportent tout leur soutien aux camarades du pays d’Aix. Nous en profitons également pour avoir une pensée pour nos camarades Serbes et Vénézuéliens eux aussi agressés par des forces réactionnaires. Jamais nous ne baisserons les yeux devant ces groupuscules néo nazis qui représentent l’avant-garde de l’extrême droite. 

Encore une fois l’histoire se répète. Alors que le capitalisme est à bout de souffle , il tente d’abattre sa dernier carte : à savoir l’extrême droite. Justifiant tous leurs actes sous couvert d’un intérêt national ce bras armé du front national ne sert qu’à détourner la colère des travailleurs du véritable responsable de la crise.

Si les Communistes sont les victimes de ces agressions c’est aussi car nos adversaires sentent que nous sommes en train de créer une véritable prise de conscience chez l’ensemble des travailleurs.

Les jeunes communistes du 47 appellent l'ensemble des républicains à condamner ces agissements et à faire front face à l'extrême droite. Ces attaques nous renforcent dans notre volonté de lutter pour en finir avec l’exploitation de la majorité pas une minorité. La seule solution pour sortir de ce monde d’aliénation est le communise. Notre devoir, nous, Jeunes Communistes, est de répondre avec nos armes.  A la violence primaire des fascistes nous opposeront la  solidarité, l’échange ainsi que la lutte des classes. 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.